BLOG

 

Vous souhaitez intervenir, apporter une contribution, une information, proposer un article (billet), soyez le bien venu.  

Comme tout espace d'expression, il y a un minimum de règles à respecter.  

 

  • Cet espace d'expression doit rester courtois, convivial et informatif. 
  • Les billets proposés, engagent ceux qui les rédigent.

    mais ils ne doivent comporter aucune atteinte à la morale et ne doivent pas être sujets

    à motiver des poursuites pénales (injures, racisme, etc.....)

  • Les propositions anonymes ne sont pas prises en compte.
  • L'auteur des propositions doit être identifié . (Les coordonnées ne sont pas publiées).
  • Les articles (billets)  proposés sont soumis à vérification et ne sont mis en ligne qu'après validation. 

   Vous les retrouverez dans l'onglet Blog (présenté par quatre billets) et dans le menu Derniers Billets

   (présenté sous forme de page).

 

Nous vous remercions de votre particition

 

Pour proposer un article ( billet),  ou auture, une seule adresse :  snem12@orange.fr

 

 

SAS DE BÉNI- DOUALA

UN ADOLESCENT DANS LA TOURMENTE

 

Cet ouvrage autobiographique de 360 pages et plus de 100 photos relate la guerre d’Algérie, dans le détail et dans toute sa cruauté, à Tizi-Hibel, petit village de Grande Kabylie.

L’horreur ne fait que commencer, car, dès cet instant et jusqu’en 1959, Max, jeune adolescent,  assistera aux pires cruautés que cette guerre a charriées avec ses victimes, des hommes, des femmes, mais aussi des enfants.

En 1959, la terreur vide les villages. Il réussit à fuir et arrive à Alger, chez sa tante à Diar El Mahçoul. Il trouve un travail chez M. Conne, expert comptable. Il y reste durant une année. Pendant ce temps, la guerre en Kabylie fait rage et Tizi-Hibel n’est pas épargné.

Rentré d’Alger pour quelques jours au village, le capitaine Oudinot lui refuse l’autorisation de reprendre son travail à Alger et sous prétexte de service militaire, il est engagé d’autorité, par ce dernier, à la SAS (Section Administrative Spéciale) de Béni-Douala.  Il a un peu plus de 17 ans. Il y sera employé pour toutes sortes de travaux de bureau de juin 1960 jusqu’à juillet 1962, fi n de la guerre  d’Algérie.

Dans ce récit, Max DRIDER a convoqué ses souvenirs d’adolescent pour raconter un épisode de son existence qui a marqué à jamais sa vie d’adulte.

Des moments tragiques qui ont fait dans ce secteur, sous le commandement du capitaine Georges Oudinot, plus de 600 victimes.

Lire la suite

Eliane CHAUMERY nous a quitté.

Après 26 années d'engagement au sein de la Société Nationale d'Entraide de la Médaille Militaire dont 13 en tant que vice présidente du comité local des Dames d'Entraide de la 12° section de Bordeaux, Eliane CHAUMERY s'est éteinte dans sa 85ème année des suites d'une longue maladie qu'elle a supportée avec courage.

En sa qualité de responsable du comité local des Dames d'Entraide, elle a su redynamisé ce comité et lui redonné son sens dans le domaine de l'entraide notamment en rendant visite aux malades et aux sociétaires.

Son engagement, d'abord à la 1458° section de Lesparre  puis à la 12 ° section de Bordeaux, lui a valu d'être récompensée par l'attribution de récompenses internes à la SNEMM, dont la médaille d'Argent de la SNEMM en février 2013.

Son activité  dans  la SNEMM et auprès d'associations patriotiques  a été couronnée par l'attribution de l' Ordre National du Mérite qui lui a été remis à  Langon, le 19 avril 2015, à l'occasion du congrès départemental de la SNEMM Gironde, par le Président départemental de la Gironde, Louis Lauseig.  

Eliane repose désormais en paix dans sa Bretagne natale.

Elle restera dans nos pensées et dans nos cœurs.

Lire la suite

VOEUX DU PRESIDENT POUR 2017

Cher(e)s adhérent(e)s, camarades et amis(es),

 

Comme 2015, l'année 2016 a été une année où le terrorisme a encore frappé la France et si nos troupes sont en Opex pour combattre l'ostracisme, l'ennemi est aujourd'hui sur notre territoire.

Soyons vigilant! Il en va de notre LIBERTÉ.

Notre devise "Valeur et Discipline"  doit plus que jamais être présente à nos esprits et nous servir de guide en ces temps de crise.  

 La Société Nationale d'Entraide de la Médaille Militaire, qui défend la transmission des valeurs républicaines et de la mémoire historique, doit sans cesse s'adapter et se renouveler .

Pour cela,  il faut recruter en direction des "jeunes générations de Médaillés Militaires".   

Je vous remercie tous , pour vos participations aux cérémonies et animations.

 A l'aube de la nouvelle année, j'ai une pensée particulière vers  celles et ceux de nos adhérents, qui ont été touchés au cours de cette année 2016, par le deuil ou par la maladie, celles et ceux qui sont hospitalisés ou malades à domicile, celles et ceux qui souffrent physiquement ou moralement.

J'associe à cette pensée, les familles des militaires,  des forces de l'ordre et des victimes des attentats.

Je voudrais vous manifester tout mon attachement et je forme le vœu  que 2017 nous donnera encore la joie de nous retrouver.

Colin Powel  a écrit «Personne ne peut changer le passé, mais nous pouvons tous décider de nos lendemains».

Alors, aujourd'hui comme demain, agissons avec " Valeur et Discipline "  

 

BONNE ANNÉE

MEILLEURS VŒUX

POUR 2017

 

Le Président

Jacques MAQUÉ

 

 

 

AUGMENTATION RETRAITE DU COMBATTANT

 

Dans son audition du 5 octobre 2016, devant Commission de la défense nationale et des forces armées, le secrétaire d' Etat aux anciens combattants  annoncait une augmentation de 11 % de la retraite du combattant.

Le décret n°2016-1904 du 28 décembre 2016    acte cette décision .

L'augmentation  sera de 4 points  et se fera en deux temps :

 - 2 points d'indice (pmi) au 1 janvier 2017

- 2 points d'indice (pmi) le 1 sepbermbre 2017

ce qui fera passer la retraite du combattant de l'indice 48 à l'indice 52 et  la portera de 673,92 € à 730,08 €

soit une augmentation de 56,16 € pour l'année ou 4,68 € par mois.

Comme elle est payée semestriellement,l'augmentation sera de 28, 08 € par semestre.

 La retraite du combattant est calculée sur la base de la valeur annuelle du point d'indice pmi (pension militaire d'invalidité) 

qui est de 14,12 € / an depuis le 01/07/2016.

×