BLOG

 

Vous souhaitez intervenir, apporter une contribution, une information, proposer un article (billet), soyez le bien venu.  

Comme tout espace d'expression, il y a un minimum de règles à respecter.  

 

  • Cet espace d'expression doit rester courtois, convivial et informatif. 
  • Les billets proposés, engagent ceux qui les rédigent.

    mais ils ne doivent comporter aucune atteinte à la morale et ne doivent pas être sujets

    à motiver des poursuites pénales (injures, racisme, etc.....)

  • Les propositions anonymes ne sont pas prises en compte.
  • L'auteur des propositions doit être identifié . (Les coordonnées ne sont pas publiées).
  • Les articles (billets)  proposés sont soumis à vérification et ne sont mis en ligne qu'après validation. 

   Vous les retrouverez dans l'onglet Blog (présenté par quatre billets) et dans le menu Derniers Billets

   (présenté sous forme de page).

 

Nous vous remercions de votre particition

 

Pour proposer un article ( billet),  ou auture, une seule adresse :  snem12@orange.fr

 

 

UNE JUSTE RECOMPENSE

Le vendredi 9 février, si le ciel des Lêves et Toumeyragues était gris, le cœur de ceux qui entraient dans la salle des fêtes était ensoleillé par l’accueil chaleureux de leur hôtesse,  mademoiselle Christelle Zuccolotto, professeur d’anglais au collège Elie Faure de Sainte Foy la Grande.

Ce 9 février 2018 restera pour elle une date mémorable, car c’est le jour où elle a été reçue dans l’ordre des Palmes Académiques, récompense qui couronne un engagement au service de l’Education, de l'Instruction civique et du devoir de mémoire.
 

C’est entourée des autorités civiles et militaires, de sa famille, de ses  amis et collègues, que s’est déroulée cette cérémonie sous la présidence de M Sapoulet Inspecteurs d’académie, Mme  Galand,   inspectrice pédagogique et M. Broquet, Principal du Collège Elie Faure de Ste Foy la Grande.  

Parmi les autorités on notait la présence de Mr Hall, Consul des Etats-Unis à Bordeaux, la conseillère départementale, le Président de la Communauté des Communes du Pays Foyen,  les généraux (2s)  Gillet et  Béraud,  le Colonel Dulou, président de la Société des Membres de la Légion d’Honneur de la Gironde, M Louis Lauseig, Secrétaire général de la snemm et président de l'union départementale de la Gironde, représentant monsieur Jean Paul Martin, Président Général de la Société nationale d’entraide de la Médaille Militaire. 

Après un début de carrière en région parisienne, ce fut l’Indre avant de revenir en 2003 «  au Pays Foyen » dont elle est native. 

 En 2004 elle créée au sein du collège Elie Faure de Ste Foy la Grande, le projet « Opération Frères d’Armes » qui a pour but d’allier le maniement de l’anglais, verbal et écrit et de mettre en contact  élèves et vétérans de l’armée américaine ayant combattu en France.

Pendant 10 ans, de 2004 à 2014, Christelle Zuccolotto, organisera sur les plages de Normandie des séjours pédagogiques-linguistiques et mémoriels dont bénéficieront plus de 500 élèves. 

A chaque séjour, les enfants rencontrent des vétérans avec lesquels ils échangent.    

En 2014, le projet « Opération Frères d’Armes » devient association sous le nom de « Jeunes Ambassadeurs de la Mémoire, »  ouvrant davantage encore l’aventure à l’international avec pour destination Washington DC et New York. Sa devise  « Honneur, Courage, Dévouement, Liberté »,

L’association « JAM » poursuit son but pédagogique et mémoriel, en permettant aux élèves des séjours outre-Atlantique, au moment des commémorations du D Day à New-York et Washington où les élèves Français participent à la Parade nationale du Mémorial Day.

Dans son intervention, mademoiselle Zuccolotto, aborde l’aspect budgétaire et tire  « la sonnette d’alarme » sur l’action menée par les « JAM »,qui fut primée à plusieurs reprises au plan national. La baisse constante des subventions est alarmante et obère l’avenir à court terme de cette « aventure américaine », pédagogique et mémorielle. 

Les « JAM » n’attendent pas que tout arrive. Ils « se bougent » et récoltent des  fonds en organisant des lotos, des repas, l’emballage des cadeaux dans les magasins, vente sur les marchés de Noël  et toutes les actions pouvant rapporter quelques euros.

Tous ces projets demandent une énergie colossale d’organisation notamment dans la recherche

de partenaires financiers, parmi lesquels la Société Nationale d’ Entraide de la Médaille Militaire pour l’aide apportée dans ces projets.

Elle lance un appel à toutes celles et tous ceux qui souhaitent apporter leur concours financier, aussi minime soit-il, pour permettre à ces jeunes de réaliser « un rêve » qu’ils ne feront probablement qu’une fois dans leur vie.

En conclusion elle s’est dite fières que « par ces voyages, tant en Normandie qu’à New York et Washington, ma grande joie, ma très grande joie, est d’avoir chamboulé, bousculé un tant soit peu le destin de quelques 500 élèves, très souvent engoncés voire prisonniers de notre secteur géographique enclavé. »

Elle termina en remerciant les autorités Françaises et Américaine, les institutions locales, ainsi que la Société nationale d’Entraide de la Médaille Militaire pour l’aide apportée dans la réalisation des projets « JAM ».

Lire la suite

VOEUX DU PRESIDENT POUR 2018

Chers sociétaires, veuves,

 dames d’entraide, camarades et amis(es)

 

2017 a été une année de changement. Les retraités et anciens combattants s'ils ont été oubliés , ils n'ont pas été épargnés.

 

En cette période de transition et d'incertitude,  nous devons plus que jamais,  rester unis, solidaires et maintenir les liens qui unissent les Médaillés Militaires dans l' Honneur et la Discipline .

 

 2017 devait être l'année du "changement" au sein de la 12° section . 2018 le sera!   Lors de l'assemblée générale du 15 Février 2018, il faudra trouver des remplaçants car le président Jaques  Maqué et  le secrétaire J-E Le Dorven ne se représenteront pas. Place aux jeunes!

 

Il ne faut pas voir ce changement comme un bouleversement mais comme un atout pour l'avenir de la 12° section.  C'est à vous qu'il appartient de la faire "vivre" en investissant et en désignant de nouveaux responsables.

 

Une pensée  pour  nos adhérent(e)s  dans l’impossibilité de se déplacer ou malades, ainsi qu’aux  familles endeuillées en y incluant  nos camarades militaires et des forces de l'ordre qui oeuvrent sur le territoire national ou hors de France.

 

A l'aube de la nouvelle année, je voudrais vous remercier pour vos participations aux cérémonies et repas de cohésion du 3ème  jeudi et je forme le vœu  que 2018 nous donnera encore la joie de nous retrouver et que la 12ème sera toujours présente.

 

A toutes et à  tous,  

 

je souhaite  un 

Joyeux Noël 

et vous présente mes

                                   Meilleurs vœux  pour 2018                                 

 

Jaques Maqué

   Président de la 12ème Section

Lire la suite

SAS DE BÉNI- DOUALA

UN ADOLESCENT DANS LA TOURMENTE

 

Cet ouvrage autobiographique de 360 pages et plus de 100 photos relate la guerre d’Algérie, dans le détail et dans toute sa cruauté, à Tizi-Hibel, petit village de Grande Kabylie.

L’horreur ne fait que commencer, car, dès cet instant et jusqu’en 1959, Max, jeune adolescent,  assistera aux pires cruautés que cette guerre a charriées avec ses victimes, des hommes, des femmes, mais aussi des enfants.

En 1959, la terreur vide les villages. Il réussit à fuir et arrive à Alger, chez sa tante à Diar El Mahçoul. Il trouve un travail chez M. Conne, expert comptable. Il y reste durant une année. Pendant ce temps, la guerre en Kabylie fait rage et Tizi-Hibel n’est pas épargné.

Rentré d’Alger pour quelques jours au village, le capitaine Oudinot lui refuse l’autorisation de reprendre son travail à Alger et sous prétexte de service militaire, il est engagé d’autorité, par ce dernier, à la SAS (Section Administrative Spéciale) de Béni-Douala.  Il a un peu plus de 17 ans. Il y sera employé pour toutes sortes de travaux de bureau de juin 1960 jusqu’à juillet 1962, fi n de la guerre  d’Algérie.

Dans ce récit, Max DRIDER a convoqué ses souvenirs d’adolescent pour raconter un épisode de son existence qui a marqué à jamais sa vie d’adulte.

Des moments tragiques qui ont fait dans ce secteur, sous le commandement du capitaine Georges Oudinot, plus de 600 victimes.

Lire la suite

Eliane CHAUMERY nous a quitté.

Après 26 années d'engagement au sein de la Société Nationale d'Entraide de la Médaille Militaire dont 13 en tant que vice présidente du comité local des Dames d'Entraide de la 12° section de Bordeaux, Eliane CHAUMERY s'est éteinte dans sa 85ème année des suites d'une longue maladie qu'elle a supportée avec courage.

En sa qualité de responsable du comité local des Dames d'Entraide, elle a su redynamisé ce comité et lui redonné son sens dans le domaine de l'entraide notamment en rendant visite aux malades et aux sociétaires.

Son engagement, d'abord à la 1458° section de Lesparre  puis à la 12 ° section de Bordeaux, lui a valu d'être récompensée par l'attribution de récompenses internes à la SNEMM, dont la médaille d'Argent de la SNEMM en février 2013.

Son activité  dans  la SNEMM et auprès d'associations patriotiques  a été couronnée par l'attribution de l' Ordre National du Mérite qui lui a été remis à  Langon, le 19 avril 2015, à l'occasion du congrès départemental de la SNEMM Gironde, par le Président départemental de la Gironde, Louis Lauseig.  

Eliane repose désormais en paix dans sa Bretagne natale.

Elle restera dans nos pensées et dans nos cœurs.

Lire la suite

×